Couvre-feu, faut-il changer les horaires de travail dans les lycées ?

Rédigé le 05/01/2021
UNSA

Pas besoin de changer les horaires des lycées même avec le couvre-feu à 18h dans certains départements de la Région. Les lycées restent prioritaires, ils doivent rester ouverts même dans la situation actuelle #tenir-le-service-public-de-l-education #Elle-vient-quand-la-prime-COVID? :

Les Rectorats ont reçu les consignes suivantes (transmises aussi par le DGS) : l’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité que toutes les structures qui accueillent de la garde d’enfant, de l’enseignement, des activités périscolaires ainsi que de la formation professionnelle continuent à accueillir leur public habituel au-delà de 18h, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs.

Les collectivités locales ne sont donc pas obligées de modifier leur organisation – même si rien ne l’empêche si cela est jugé préférable et possible bien sûr au niveau local. Tant les conducteurs que les enfants, élèves ou parents sont couverts par le motif « activité professionnelle, enseignement et formation« .

Il appartient aux chefs d’établissement de fournir aux agents les attestations nécessaires. Ces dérogations n’ont pas vocation à être délivrées de façon générale et ne sont établies que pour répondre à une nécessité de service.

Pour les personnels, en cas de nécessité :

  • Justificatif de déplacement professionnel établi par l’établissement comme mis en œuvre précédemment.
  • Il est également possible de se munir de l’attestation disponible sur le site du gouvernement ou par l’application « stop anti-covid ».